Alimentation / Le vrac

L’article sur le vrac aurait dû être publié il y quelque temps déjà, parce que c’est un pas important dans la réduction de nos déchets. Mais bon les aléas de la vie, une petite grippe pour Charlotte, beaucoup de travail pour Marie, toussa toussa…  

Pour la grande majorité d’entre nous, faire les courses équivaut à se rendre dans un supermarché ; prendre un caddie à l’entrée, le pousser sur des rayons entiers de produits suremballés et le remplir au fur et à mesure de nos besoins et de nos envies ; puis aller payer en caisse et racheter des sacs réutilisables parce qu’on a oublié les nôtres à la maison ou dans le coffre de la voiture ; rentrer chez nous, tout déballer et remplir une poubelle d’emballage pour tout ranger dans nos placards et dans le frigo. Puis, quelques jours ou mois plus tard, retrouver des aliments périmés au fond du placard et les mettre à la poubelle.  Et tout ça, sans trop se poser de questions.
Ça ne fait pas vraiment rêver.  On se passerait volontiers de tout ça, on est bien d’accord.
On peut consommer autrement et éviter de ramener 1 kg d’emballages à chaque fois qu’on souhaite remplir nos placards. 

Si tu es sur ce blog, c’est que la démarche Zéro Déchet t’intéresse. Tu as peut être déjà lu notre article sur le matériel à avoir à disposition pour faire tes courses sans créer de déchet. Et donc, tu as maintenant dans ta cuisine une ribambelle de bocaux. On t’a conseillé de transvaser tes derniers achats emballés dans ces bocaux. En effet, ça fait plaisir de ne plus voir d’emballage et ça permet aussi d’avoir une meilleure vue de ce qu’on possède déjà, et surtout de ce qu’on consomme vraiment !  Si le bocal de lentilles corail ne baisse pas en 3 mois, c’est un bon indice pour se rappeler de ne plus en racheter à l’avenir.

Et lorsque tes bocaux sont finalement vidés de tes réserves d’antan ; il est temps de partir en quête d’aliments en vrac.

Nous avons la chance de trouver plusieurs enseignes qui proposent du vrac dans l’agglomération de Pau. Que ce soit dans les supermarché, les supérettes ou les magasins bio du coin, tu peux trouver tout un tas de produits différents. 

Un rayon de vrac

Le principe est simple : soit tu viens avec ton petit sac en tissu, soit tu utilises les sachets papier qui sont déjà sur place. Pendant longtemps, nous avons utilisé les sachets en papier, en faisant attention de pas les abimer pour pouvoir les utiliser plusieurs fois. Mais depuis plusieurs mois, nous venons directement avec nos poches en tissus. C’est sûr qu’il faut penser à les prendre quand on va faire les courses. C’est une habitude à intégrer. 

Te voilà donc devant le mur de produits en vrac. A toi, maintenant, de choisir ce que tu veux acheter et de remplir ta poche. Tu peux prendre la quantité que tu veux, c’est ça qui est super ! Pas besoin de revenir avec 1Kg de noix de coco râpée si ta recette ne nécessite que 200g. Ensuite, tu pèses tes achats, colles les étiquettes sur tes poches et zou ! direction la caisse pour régler. Le seul déchet sera le ticket de caisse et les étiquettes une fois tes achats rangés.

Nous allons faire nos courses de vrac une fois par mois à l’épicerie verte de Lons ; c’est le magasin que l’on préfère. Si jamais il nous manque du riz ou des lentilles alors que le plein de vrac n’est pas prévu avant quelques temps, on va s’approvisionner au Petit Casino rue Foch, qui dispose de quelques produits en vrac. Idéal pour les courses d’appoint ! 

Avant de partir de l’appart, un simple coup d’œil aux bocaux nous permet de voir ce qu’on va devoir acheter. 

Nous avons différentes tailles de bocaux en fonctions des aliments. Par exemple, nous avons des contenants de 2L pour la farine et de 1.50L pour les pâtes car c’est quelque chose que nous consommons beaucoup. Pour certains aliments des petits bocaux suffisent.

Etat des lieux de ce que l'on consomme

Si tu veux aller un peu plus loin et acheter en vrac ET local, sache que la Halle Paysanne, à Sauvagnon, propose des produits en vrac qui viennent du coin.

Et puis, prochainement, tu pourras découvrir une épicerie 100% vrac sur Pau. Farrah se lance dans l’aventure du magasin à vrac et a lancé une campagne de financement participatif qui rencontre un vrai succès. Son magasin va s’appeler Vrac & Go. Si tu veux, il reste encore quelques jours pour participer.

On est en train de plancher sur une carte qui répertorie tous les lieux où il est possible d’acheter du vrac sur l’agglo.
On t’en dis plus très vite 🙂 .

Charlotte & Marie

2 commentaires sur “Alimentation / Le vrac”

  1. Super article… j’aime beaucoup votre blog ! Plein d’articles intéressants pour passer en zéro déchet à Pau… grâce à vous, j’ai découvert la savonnerie du Cousteau (gels douche à la vanille et à la verveine bio top!), les savons le moly…, des produits locaux de grande qualité ! Continuez comme ça… je lis vos articles avec grand plaisir !

    1. Merci pour ce message Sabine ! On est super contentes de pouvoir faire découvrir des bonnes adresses. Et puis on a, nous aussi, découvert plein de produits, adresses et astuces grâce à tous les commentaires.
      A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *