Alimentation / Les conserves de tomates

Ca fait plusieurs années qu’on s’est lancées la démarche Zéro Déchet mais on sait qu’on peut encore faire mieux si on en a envie. Mon but est toujours de jeter le moins de choses possible, même dans la poubelle du recyclage. Voilà pourquoi en septembre, j’ai analysé notre placard à provisions pour essayer de voir quelles boîtes de conserves on pouvait ne plus acheter. Le verdict est tombé, nous sommes de grosses consommatrices de sauce tomate en hiver, miiiiam la pizza hebdomadaire, et hors de question d’acheter des tomates quand ce n’est pas la saison !

Et c’est donc l’année de mes 30 ans, que je me suis lancée pour la première fois dans les conserves ! J’ai eu l’impression d’en avoir 60 lors de la mise en pots. Pour moi les conserves c’était un truc de mamie… Mais qu’est ce que je suis fière de tous mes bocaux rouges alignés sur l’étagère de notre placard.

Nos premières conserves de tomates
Pour les pots j’ai fait un mélange entre de la récup’ et du neuf car je n’en avais pas assez. J’ai utilisé mes anciens pots de confiture et j’en ai achetés des neufs dans la quincaillerie rue Castetnau pour moins cher qu’en supermarché. Tu peux aussi en trouver pour vraiment pas cher chez Emmaüs mais je conseille quand même d’acheter des couvercles neufs pour être sûr que ta conserve soit bien hermétique. Et oui, ça serait dommage de se donner tout ce mal pour rien !

Mes tomates viennent de chez les producteurs locaux du marché de Pau. La fois où les prix étaient vraiment attractifs j’ai fait le plein et je me suis lancée. Je ne me suis vraiment pas pris la tête, j’ai fait comme d’habitude quand je fais une sauce tomate maison. Je laisse la peau, je coupe en petits morceaux et je mets tout à cuire dans mon gros fait-tout. Ensuite je mixe au mixeur plongeur et voilà ! Ni sel, ni poivre, ni oignon, j’agrémenterai ensuite au fil de nos envies.

J’avais envie de faire mes conserves seule de A à Z donc hors de question d’aller chez ma maman pour utiliser son stérilisateur à gaz. De toutes façons impossible de l’utiliser chez nous en appartement… Du coup je me suis tournée vers un stérilisateur électrique. Je n’avais ni les moyens, ni l’envie d’en acheter un neuf pour l’utiliser 2 fois dans l’année donc j’ai demandé autour de moi et je m’en suis fait prêter un par la maman d’un copain.

C’était très simple d’utilisation et ça n’a pris que quelques heures. J’ai fait assez de bocaux pour qu’on en ait un pot par semaine jusqu’au retour de beaux jours. Niveau prix c’est très rentable et au moins je sais ce que je mange.

Je pensais que mes copains se moqueraient de moi et me traiteraient de mamie (certain l’ont fait, ils seront punis de pizza maison) mais dans l’ensemble ils ont trouvé l’idée très bonne et je pense que l’année prochaine on essayera de faire un weekend conserves tous ensemble ! Et oui on vieillit…

Et toi les conserves tu t’y mets quand ?Charlotte

5 commentaires sur “Alimentation / Les conserves de tomates”

  1. Bonjour ! Après la sauce tomate, pourquoi pas vous lancer dans la ratatouille ? Le thon? Les rillettes de poisson ? Les fruits au sirop ? ‘a compote ? Et les canards ?!!! Même en appartement ça se fait !! Et pour stériliser, utilisez la bonne vieille cocotte minute, vous devez en avoir une dans vos placards.

    1. Bonjour Marie ! J’aimerais bien faire des conserves de pois chiches pour en avoir des tout prêts quand j’en ai besoin, ça sera peut être la prochaine étape 🙂
      Et non nous n’avons pas de cocotte minute car nous n’en avons encore jamais eu l’utilité.
      Toi aussi tu fais des conserves ?
      Charlotte

  2. Merci, moi jusque la je congelais.
    j’ai regardé les pris d’un stérilisateur électrique c’est un bon budget! par contre si on peut les faire avec un cocotte ça serait super top!

  3. On peut aussi faire des conserves au four…
    on remplit les bocaux avec la sauce, le plat CHAUD(E)
    on les place dans le lèche-frites avec de l’eau à 180° pendant 1h et on laisse dans le four toute la nuit…
    je ne suis pas sure que ça se garde aussi longtemps qu’avec un stérilisateur, mais c’est très bien pour un plat un sauce qu’on a cuisiné en grande quantité et qu’on ne veut pas manger toute la semaine…. ça tient 3 mois sans problème, après je n’ai pas testé…

    1. Ah oui, ça peut être pas mal pour conserver quelques temps.
      On a tendance à congeler quand on fait trop, mais on essaiera cette méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *