Alimentation / Les bons légumes du marché

Quand nous avons commencé le Zéro Déchet, on faisait nos courses au supermarché, en essayant de faire attention à nos emballages. On t’en a parlé dans l’article précédent. Et puis, on a eu envie d’aller encore plus loin dans le “sans emballage”, de consommer plus local et de favoriser les petits producteurs.
Ca a commencé par les légumes et les fruits dont nous sommes de grandes consommatrices. Ca tombe bien, nous habitons juste à côté des Halles de Pau. C’est là bas que nous allons faire nos courses.
A Pau nous avons la chance de trouver plusieurs marchés par semaine, dans différentes endroits de la ville.
Le mode de vie Zéro Déchet se prête très bien à l’environnement du marché. Les produits emballés sont très peu nombreux. On peut discuter avec les producteurs/vendeurs, expliquer notre démarche à ceux qui sont un peu retissants et avoir un vrai dialogue. Tout est beaucoup moins strict que dans un supermarché et il est très facile d’oser refuser les sacs plastiques.

Nous nous y rendons tous les samedis matin, fidèles au poste, réglées comme du papier à musique. Et ce qui est génial, c’est qu’on développe une vraie relation avec les producteurs ; ils nous connaissent et savent que nous ne voulons pas d’emballage. C’est agréable de ne pas avoir à expliquer sans cesse notre démarche.

Le plus dur pour faire ses courses zéro déchet au marché, comme ailleurs, c’est de refuser la première poche. Comme si la personne en face de nous allait s’offusquer, alors qu’il n’en est rien ! La plupart des vendeurs ne demande même pas pourquoi. Nous avons très très rarement eu des moues d’incompréhension et des regards interloqués.

Un panier ou un caddie de marché de mémé, quelques poches en tissus et c’est parti. Pourquoi mettre dans du plastique le moindre légume acheté ? Ca n’a pas de sens sachant qu’une fois devant ton frigo le sachet va finir à la poubelle.

Le panier de légumesLe gros Bob le chat c’est cadeau.

Au marché, tu vas pouvoir mettre ce que tu veux prendre dans des bassines ou des petits paniers que les producteur vont ensuite peser. Puis on range tout simplement ce qu’on vient d’acheter dans notre panier. Pour ce qui n’est pas pratique à transporter (sur la photo les pleurotes et les épinards par exemple), nous utilisons nos petites poches en tissu. Il suffit juste d’informer le vendeur que l’on possède déjà un contenant avant qu’il ne dégaine son sachet plastique et le tour est joué.

Nous avons terminé nos courses de légumes, c’est Zéro Déchet, de saison, SAVOUREUX, local et nous faisons vivre les producteurs locaux. Que demander de plus ?

Est-ce que toi aussi tu es un(e) fidèle des marchés ?

Charlotte & Marie

 

 

 

 

PS : Tu l’auras peut-être déjà remarqué, les Halles de Pau s’offrent un nouveau visage. Tu peux suivre le chantier et voir ce à quoi elles ressembleront sur le site de la ville.

4 commentaires sur “Alimentation / Les bons légumes du marché”

  1. Ouiiiii, vive les marchés !! C’est une des choses qui me manquent depuis que j’ai quitté la France… On en trouve aussi ici au Québec mais souvent, c’est seulement les 2 mois 1/2 d’été.
    En passant, ce sont de supers articles que vous écrivez là, bravo les filles ! 😉
    P.S: j’adore Bob le chat ! ^^

    1. Merci beaucoup Céline pour ton commentaire.
      C’est vrai qu’en France niveau marché on est bien servis 🙂

  2. Bonjour, merci pour votre Blog, le Zéro Déchet m’intéresse beaucoup, ça fait presque 3 ans que j’utilise un Lombricomposteur c’est génial.
    Par contre je trouve que les courses ça reste un peu dur. Pour les légumes pas de problème, j’utilise aussi des petits sacs en tissus ou alors je réutilise les poche en papier plusieurs fois.
    Par contre, pour la charcuterie, le fromage, etc, j’ai du mal à faire changer la mentalité des commerçants du marché.
    Ils ne veulent pas trop changer le réglage de leur balance, du coup même si on vient avec des boites ils ne veulent pas trop peser les items avec les boites. souvent pour la découpe des fromage ou du jambon ils prennent de base un papier et découpe les items dessus.
    Donc on se retrouve souvent avec pas mal de papier plastifiés en revenant du marché. et pour l’instant je n’est pas trouvé de solution pour changer cette pratique. Mais au moins c’est mieux qu’en super marché, car en plus du papier il l’entoure dans un sac plastique (c’est bien inutile!)

    1. Merci pour ton retour Marion.
      L’achat de fromage et de viande en vrac sera le sujet d’un de nos prochains articles mais je t’avoue que c’est un poil plus compliqué que pour les légumes malheureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *